S'inscrire

Bateaux à moteur

Bateau de sport à vendre

Sportif ou pas sportif, telle est la question !

Choisissez un bateau de sport parmi notre gamme impressionnante. Qui n'est d'ailleurs pas uniquement destiné aux sportifs ...

Continuer de lire

Offres actuelles

Afficher 3.682 offres
Bateau de sport

Bateau de sport

Un bateau de sport n'a pas nécessairement un rapport avec l'exercice physique – mais il peut l'être. Nous vous expliquons à quel point le nom de ce type de bateau peut être trompeur et comment les différentes catégories sont définies.

Qu'est-ce qu'un bateau de sport ?

Ici, la composition du mot masque la signification réelle du terme. En effet, un bateau de sport n'est pas nécessairement lié à l'exercice physique – mais il peut l'être !

Les bateaux de sport sont des bateaux à une ou plusieurs coques qui sont logiquement propulsés par un moteur. Ils doivent servir à "la navigation de plaisance".

Les bateaux de plaisance à moteur sont définis par les directives européennes concernant la longueur des bateaux : la directive européenne CE sur les bateaux de sport stipule que la longueur de la coque d'un bateau de sport doit être comprise de 2,5 à 24 mètres. Cependant, certains pays de l'UE interprètent différemment ces directives. En Allemagne, par exemple, les bateaux de sport ne doivent pas dépasser 15 m de long sur le Rhin et 20 m sur toutes les autres eaux intérieures. En revanche, aucune limite de longueur n'existe pour les bateaux de sport en mer.

Catégories de bateaux de sport

Pour des raisons juridiques et d'assurance, les bateaux de sport utilisés dans l'Espace économique européen sont classés dans différentes catégories en fonction de leur aptitude à naviguer. Ces catégories sont également obligatoires pour les bateaux construits en dehors de l'EEE et utilisés dans les eaux de l'EEE.

  • Catégorie A : pour la haute mer, doit résister à des vents de plus de 8 Beaufort (Bf) et à des vagues de plus de 4 mètres.
  • Catégorie B : pour l'extérieur des eaux côtières, doit résister à des vents de force inférieure ou égale à 8 Bf et des vagues de 4 m.
  • Catégorie C : pour les eaux côtières, jusqu'à 6 Bf, vagues jusqu'à 2 m de hauteur.
  • Catégorie D : pour les eaux abritées (intérieures et côtières), hauteur de vague de 0,5 m au maximum.

Ces catégories sont d'ailleurs un facteur important lors de l'achat d'un bateau d'occasion. Si vous souhaitez naviguer sur l'Atlantique avec le bateau d'occasion de vos rêves, vous devez donc veiller à ce que la catégorie A soit respectée. De plus, les catégories respectives permettent de déduire la stabilité et la robustesse de la plupart des bateaux.

Les directives CE sont également importantes concernant les réglementations relatives aux permis de conduire dans les différents pays. En Allemagne, par exemple, un permis de conduire pour bateau de plaisance est requis en fonction de la zone de navigation. Celui-ci n'est toutefois nécessaire que si la puissance motrice du bateau à conduire dépasse 15 CV (sur le Rhin : 5 CV).

Qu'est-ce qui n'est pas un bateau de sport ?

Par conséquent, les yachts à moteur de luxe sont par ailleurs considérés comme des bateaux de plaisance.

Les "exceptions" montrent à quel point le terme "bateaux de sport" peut être trompeur selon les directives européennes. Les petits véhicules à moteur tels que les jet-skis n'entrent PAS dans la catégorie des bateaux de sport.

Qui devrait acheter un bateau de sport ?

Vous pouvez vous déclarer propriétaire d'un bateau de sport si votre bateau à moteur

  • a une longueur comprise de 2,5 à 24 m;
  • est dans l'une des catégories mentionnées (catégories A à D).
Afficher 3.682 offres